Ces îles qui pourraient disparaître

Type

Book

Author(s)

Duvat, V.
Magnan, A.

Title

Ces îles qui pourraient disparaître

Year

2012

Publisher

Abstract

La réflexion proposée, loin des classiques projections générales, privilégie une approche globale et systémique qui met en évidence la complexité et la diversité des îles coralliennes et souligne l’importance des incertitudes climatiques auxquelles est confrontée la communauté scientifique. A travers une démarche pédagogique, rigoureuse, de l’archipel des Maldives aux atolls des Kiriba et Tuvalu, l’essai débute par la présentation des archipels coralliens, de leurs processus de formation et de construction (chapitre 1), puis expose la mise en place des établissements humains et leurs premières formes de valorisation des ressources, et la construction des conditions d’habitabilité dans ses écosystèmes fragiles marqués par la rareté des ressources en eau potable, où la survie nécessitait une culture spécifique de l’échange et de la mobilité (chapitre 2). L’analyse des mutations récentes (chapitre 3) dégage des points de rupture qui définissent les enjeux contemporains de ces micro-territoires insulaires où les modalités d’exploitation des ressources sont au cœur des défis. Déstructuration du système traditionnel, explosion démographique et sédentarisation des populations, rupture entre les niveaux de vie et de consommation et les possibilités des ressources naturelles, etc., autant d’éléments qui caractérisent des processus de mal-développement qui limitent les capacités actuelles d’adaptation de ces sociétés insulaires face aux risques liées à la mer.

3Le second temps de l’ouvrage présente l’état des menaces que le changement climatique fait peser sur ces îles coralliennes (chapitre 4). S’appuyant sur leur connaissance intime de ces îles, les auteurs relatent des expérimentations conduites à l’échelle de micro-territoires, entre adaptabilité et technicité (chapitre 5) et prolongent la réflexion sur les stratégies d’adaptation possibles, de l’échelle locale à l’échelle régionale (chapitre 6). Au terme de cette réflexion, se pose la question de savoir, d’une part, si, finalement, ces petits Etats et archipels coralliens sont plus vulnérables que d’autres, et d’autre part, de voir dans quelle mesure leurs stratégies d’adaptation et leurs « « trajectoires » pourraient devenir des expériences partagées (chapitre 7).

Citation

Duvat, V. and A. Magnan (2012). Ces îles qui pourraient disparaître. Paris.